AMU

L’alphabet de Mesrop Machtots (405), une arme pour la défense de l’identité arménienne.

Au début du Ve siècle, date de la création de l’alphabet arménien, l’Arménie est confrontée à de graves menaces. 1) Très affaibli par sa division depuis quelques décennies entre Rome et la Perse, le royaume d’Arménie, héritier d’une culture millénaire, est à la veille de sa chute ; de fait, il tombera en 428 et plus jamais l’Arménie ne sera unifiée sous un pouvoir national souverain. 2) Proclamé religion officielle depuis un siècle déjà, le christianisme peine à conquérir les masses, faute d’une prédication en langue nationale, puisque, en l’absence d’alphabet arménien, la Bible et les textes fondamentaux ne sont accessibles qu’en langues étrangères, syriaque et grecque. D’emblée se dessinent les enjeux et la portée considérables de cette création : instrument de l’ancrage de la religion sur l’ensemble du territoire, et support de l’expression littéraire et intellectuelle, l’écriture devient une arme spirituelle, culturelle et politique essentielle pour la défense de l’identité de ce peuple tout au long des siècles. La présentation donnera également à voir les formes revêtues par cet alphabet dans ses diverses manifestations et sur ses différents supports.

Langue : français

Durée de l’activité : 1h

Tranche d’âge des participants : à partir de 12-14 ans

Compétences mises à l’épreuve : culture générale, connaissances historiques de base, compréhension orale de la langue française.

Contact : patrick.donabedian@univ-amu.fr

——————————————————————————————————————————————————————————————————-

Matin Après-midi
No events No events